Depuis la rentrée, certains jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi peuvent bénéficier de l'ARPE (Aide financière à la Recherche du Premier Emploi).

L'ARPE est une mesure de la loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels.

Elle est destinée aux jeunes diplômés de l'enseignement supérieur (sous conditions de ressources) et aux diplômés par la voie de l'apprentissage qui entrent sur le marché du travail.

Parmi les critères indispensables, il faut avoir moins de 28 ans, effectuer la demande dans les quatre mois après l’obtention du diplôme, ne plus être étudiant et ne pas être bénéficiaire du RSA.

Cette aide, de 300 euros par mois pour les diplômés par l’apprentissage et d'un montant équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçue lors de la dernière année d'études (de 100 à 550 euros par mois) pour les diplômés de l’enseignement supérieur, est versée pendant 4 mois.

Ainsi, environ 130 000 anciens étudiants boursiers diplômés de l’enseignement supérieur qui entrent sur le marché du travail en cette rentrée 2016 peuvent faire la demande.

L'ARPE étant versé pour accompagner la recherche du premier emploi, le bénéficiaire de l’aide qui trouve un emploi dont la rémunération mensuelle excède 78% du SMIC net, est tenu d’en informer l’organisme assurant le versement de l’aide (le ministère chargé de l’Éducation nationale ou le ministère chargé de l’Enseignement agricole) qui met alors fin à son paiement.

 

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris