Souvenez-vous, François Hollande annonçait le 18 janvier dernier le lancement d’une mesure « Embauche PME », mesure phare pour relancer rapidement l’emploi et prenant effet immédiatement.

 

Cette mesure est une aide à l'embauche pour les PME et les associations de moins de 250 salariés à travers une prime trimestrielle de 500 euros, versée pendant les deux premières années des contrats. De ce fait, une PME peut percevoir 4 000 euros de prime à l’embauche pour les salaires allant jusqu’à 1,3 fois le SMIC (22 877 euros bruts annuels pour 35 heures par semaine). Seules conditions à respecter au-delà du nombre de salariés : embaucher en CDI, en CDD de plus de 6 mois ou en contrat de professionnalisation de plus de 6 mois, ou encore transformer un CDD en CDI.

L’avantage de cette mesure, malheureusement limitée dans le temps, est quelle est cumulable avec d’autres dispositifs tels que le CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi), la réduction générale pour les bas salaires, ou encore le pacte de responsabilité et de solidarité.

 

Cette mesure étant effective du 18 janvier au 31 décembre 2016, Talent in Sight vous propose un premier bilan, plutôt positif, après plusieurs mois de mise à disposition auprès des PME :

Début juin 2016, soit 4 mois et demi après le lancement de cette mesure, 160 000 entreprises ont sollicité cette prime pour 350 000 emplois créés suivant les conditions énumérées précédemment.

Le premier secteur utilisateur de cette aide est le secteur de l’hôtellerie-restauration (23%), viennent ensuite les activités des commerce (18%), le secteur du BTP (9,5%), les activités sanitaires et sociales (7%) et le secteur du transport et de la logistique (6%).

Les deux tiers des demandes d’aide concernent des CDI. La durée moyenne des CDD et contrats de professionnalisation donnant lieu au versement de cette prime est de près de 8 mois.

35 % des demandes d’aide concernent les moins 26 ans. Au moins 8,6 % des demandes d’aide concernent des demandeurs d’emploi, ce qui représenterait près de 30 000 chômeurs en moins grâce à ce dispositif.

83 % des demandes d’aide concernent des embauches dans des entreprises de moins de 50 salariés.

A ce rythme, et avec plus de 5 000 dossiers déposés par jour pour solliciter cette prime, il se pourrait bien que l’objectif d’un million d’embauches soit atteint d’ici la fin de l’année.

 

Talent in Sight applaudit cette mesure concrète, rapidement appliquée (bien que limitée dans le temps) et simple à requérir, pour lutter contre le chômage et aider les TPE-PME dans leur développement dans une conjoncture de plus en plus tendue.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris