On le sait tous, la vraie vocation de Pôle-Emploi n’est pas de trouver du travail aux demandeurs d’emploi, mais bien de les accompagner dans leurs démarches et de les préparer à la reprise d’emploi.

Qui a déjà entendu parler d’une personne qui aurait trouvé du travail grâce à Pôle-Emploi ? Personne !

Heureusement, des têtes bien faites (Clémentine Bouyer et Marie Grimaldi) ont décidé de créer COJOB en janvier 2014, une association loi 1901 qui offre aux demandeurs d’emploi la possibilité de se réunir dans des espaces de co-working pour chercher du travail ensemble et échanger sur leurs expériences respectives, leurs bons plans, leur réseau…

Les espaces de co-working étaient jusqu’à maintenant réservés aux autoentrepreneurs ou TPE au démarrage de leur activité. Désormais, COJOB révolutionne ce concept en permettant aux chercheurs d’emploi de moins de 35 ans et de niveau bac+3 et plus, de devenir des « Jobeurs » en se réunissant pour se booster mutuellement et bénéficier d’un accompagnement pendant cette phase de recherche d’emploi.

Le principe : pendant un mois à temps plein, une dizaine de « Jobeurs » se réunit pour partager ensemble leur journée. La première semaine est consacrée à des ateliers pratiques autour de la recherche d’emploi. Ensuite, les « Jobeurs » cherchent du travail le matin et participent l’après-midi bénévolement à des missions pour des associations ou des petites entreprises (« Prestations de Service Solidaire »). COJOB est donc créateur de lien et utile au tissu économique local.

A la fin des quatre semaines de mission, les « Jobeurs » ne se retrouvent pas livrés à eux-mêmes, à nouveau isolés dans leurs démarches de recherche d’emploi, puisque COJOB offre la possibilité de rejoindre des groupes de Co-Searching, pour se retrouver à plusieurs dans des lieux extérieurs histoire de s’aérer un peu l’esprit, et chercher ensemble du travail ou même partager des activités culturelles. L’idée : lutter contre l’isolement et l’enlisement du chercheur d’emploi qui pense que le problème vient de lui et non de la conjoncture.

Talent in Sight soutient cette initiative pleine de bon sens qui, nous en sommes convaincus, n’a pas fini de faire parler d’elle. Nous sommes persuadés que l’intelligence collective et l’efficience collaborative permettent de déplacer des montagnes. Un proverbe asiatique ne dit-il pas « Lorsque les hommes travaillent ensemble, les montagnes se changent en or » ?

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris