Un classement inédit a été diffusé le 11 avril dernier par l’organisation à but non lucratif Equileap (basée à Amsterdam et Londres).

Il s’agit du classement des entreprises dans le monde favorisant le plus l’égalité homme-femme.

La France arrive huitième du classement avec dix entreprises présentes dans le top 50 (15 entreprises françaises dans le top 200).

L'étude a été réalisée dans 23 pays développés, auprès de plus de 3000 sociétés dont la capitalisation boursière individuelle dépassait les deux milliards de dollars.

Cocorico !!! Le numéro un mondial sur l’égalité homme-femme au travail n’est autre que le groupe français L’Oréal, géant des cosmétiques, qui ne pratique d’ailleurs pas d'écart de salaire - de plus ou moins 3% - entre les hommes et les femmes.

Ensuite, il faut attendre la 4ème place pour retrouver une entreprise française, Sodexo, leader mondial des services aux entreprises.

La Société Générale occupe la 14ème place, Engie la 27ème, suivi de près par le groupe Aréva et la banque BNP Paribas.

Le groupe Biomérieux se place en 39ème position, Sanofi en 44ème, Orange en 49ème, suivi par le groupe Air Liquide qui occupe la dernière place du top 50.

 

Si l’on regarde le classement par zone géographique, la France occupe une honorable huitième place.

La première marche du podium est occupée par la Norvège, suivi par la Suède puis les Pays-Bas, la Finlande occupant quant à elle la 4ème place.

Un fait marquant à souligner : 58% des entreprises norvégiennes ayant participé à cette étude font parties du top 200. Un record !

A l’inverse, les sociétés américaines font office de mauvais élève avec seulement 2% des entreprises évaluées présentes dans le top 200.

Autre fait marquant : seulement six entreprises présentes dans le top 200 ne pratiquent pas d'écart de salaire - de plus ou moins 3% - entre les hommes et les femmes. Et seulement 11 entreprises du top 200 ont un conseil d'administration constitué d’au moins 50% de femmes.

Si l’on regarde les secteurs d’activité, c’est le secteur de la communication qui affiche le plus grand nombre d’entreprises dans le classement (11%), suivi par les secteurs de la finance et des services (9% chacun).

Les secteurs à la traîne sur l’égalité homme-femme sont des secteurs techniques tels que l'industrie et la technologie, avec seulement 3% d’entreprises présentes dans le top 200, ou encore le secteur de l’énergie avec seulement 3% d’entreprises présentes dans le top 200.

 

Notre futur gouvernement devrait être paritaire entre les hommes et les femmes si l’on en croît Emmanuel Macron. Un premier pas pour la France vers la première marche du podium ?

Une chose est sûre, la parité homme-femme au sein d’une entreprise n’affecte en rien ses performances (Cf. L’Oréal), bien au contraire !

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris